Eléments de données

Les éléments de données constituent les blocs de construction des règles. Ils vous permettent de créer un dictionnaire de données (ou mappage de données) des éléments utilisés couramment sur une page, indépendamment de leur origine (chaînes de requête, URL ou valeurs de cookie), pour n’importe quel objet contenu sur le site. Vous utilisez les éléments de données pour créer une couche de données qui peut être utilisée pour Analytics et d’autres outils de collecte de données.

Règles > Eléments de données > Modifier.

Utilisez les éléments de données autant que possible lors de la création de règles pour consolider la définition des données dynamiques et optimiser l’efficacité de votre processus de balisage. Vous définissez les règles de données une seule fois et pouvez ensuite les utiliser plusieurs fois.

Les éléments de données réutilisables sont efficaces et devraient être utilisés souvent.

Par exemple, si vous référencez de manière particulière les noms de page ou les ID de produit ou si vous obtenez des informations des paramètres de chaîne de requête à partir d’un lien marketing affilié ou d’AdWords, vous pouvez créer un dictionnaire de données (éléments de données) en obtenant des informations de plusieurs sources et en utilisant ces données dans différentes règles de gestion dynamique des balises.

En prenant l’utilisation des noms de page comme exemple, supposons que vous utilisez un schéma page-nom spécifique en référençant une couche de données, l’élément document.tile ou une balise de titre dans le site web. Dans la gestion dynamique des balises, vous pouvez créer un élément de données comme point unique de référence pour ce point spécifique de données. Vous pouvez ensuite utiliser cet élément de données dans n’importe quelle règle qui doit référencer le nom de page. Si pour une raison quelconque, vous décidez à l’avenir de modifier la manière dont vous référencez les noms de page (vous avez par exemple référencé document.title et vous souhaitez à présent référencer une couche de données spécifique), il n’est pas nécessaire de modifier plusieurs règles différentes pour changer cette référence. Il suffit de modifier la référence une seule fois dans l’élément de données. Toutes les règles référençant cet élément de données sont alors automatiquement mises à jour.

Les éléments de données sont remplis par des données lorsqu’ils sont utilisés dans des règles ou qu’ils effectuent des appels manuels dans des scripts. A un niveau général, vous :

  1. Créez un élément de données, le cas échéant.
  2. Utilisez l’élément de données dans une règle ou un script personnalisé.

Cette section traite les sujets suivants :

Types des éléments de données

Le tableau ci-après décrit les types des éléments de données.

Type Description Exemple

Objet JavaScript

N’importe quelle variable ou n’importe quel objet JavaScript peut être référencé à l’aide du champ de chemin d’accès.

window.document.title

Sélecteur CSS

N’importe quelle valeur d’élément peut être récupérée (balise div ou H1, par exemple).

Chaîne de sélecteur CSS :

id#dc logo img

Obtention de la valeur de :

src

Cookie

N’importe quel cookie de domaine disponible peut être référencé dans le champ de nom de cookie.

cookieName

Paramètre d’URL

Permet de spécifier un paramètre d’URL unique dans le champ Paramètre d’URL.

Seule la section de nom est nécessaire. Les indicateurs spéciaux tels que « ? » ou « = » doivent être omis.

contentType

Script personnalisé

Il est possible d’entrer du code JavaScript personnalisé dans l’interface utilisateur en cliquant sur Ouvrir l’éditeur et en insérant le code dans la fenêtre de l’éditeur.

Une instruction de retour est nécessaire dans la fenêtre de l’éditeur afin d’indiquer quelle valeur doit être définie en tant que valeur de l’élément de données. Si une instruction de retour n’est pas incluse, la valeur par défaut ou une chaîne vide est renvoyée en tant que valeur de l’élément de données.

var pageType = $('div.page-wrapper').attr('class').split('
')[1];
if 
(window.location.pathname == '/'){return 'homepage'; 
}
else
{
return pageType;
 }

Persistance

Page vue

  • Disponible uniquement pendant la persistance de la page.
  • Peut être créé et défini dans des scripts à l’aide de la syntaxe d’objet _satellite  :

    _satellite.setVar('data_element_name')

Session

  • Définit un cookie de niveau session dans le navigateur.
  • Disponible tout au long de la visite du site.

Visiteur

  • Définit un cookie d’une durée de 2 ans.

Manipulation de cookie

Peut être manipulé à l’aide des méthodes de cookie _satellite :

  • _satellite.setCookie(name,value,days);
  • _satellite.readCookie(name);
  • _satellite.removeCookie(name);

Eléments de données intégrés

URI

  • Utilisé dans la règle : %URI%
  • Renvoie document.location.pathname + document.location.search

Protocole

  • Utilisé dans la règle : %protocol%
  • Renvoie document.location.protocol

Nom d’hôte

  • Utilisé dans la règle : %hostname%
  • Renvoie document.location.hostname

Utilisation des éléments de données

Dans les règles

Vous pouvez utiliser des éléments de données dans l’interface d’édition de règle à l’aide de la syntaxe %. Tapez un symbole % dans le champ pour afficher un menu déroulant contenant les éléments de données que vous avez créés.

Dans les scripts personnalisés

Vous pouvez utiliser des éléments de données dans des scripts personnalisés à l’aide de la syntaxe d’objet _satellite  :

_satellite.getVar('data element name');

Disponibilité des éléments de données

Si un élément de données n’est pas référencé dans une règle, il n’est pas chargé dans la page, à moins qu’il ne soit appelé dans un script personnalisé.

Forcer la récupération d’un élément de données par le bais d’identificateurs personnalisés

Les éléments de données peuvent être définis dans la section de code personnalisé d’un identificateur de règle pour garantir leur disponibilité pour la règle. Cette situation est parfois nécessaire pour des raisons de délai et des problèmes liés au code d’implémentation existant.

Le code ci-après, par exemple, force la récupération de l’élément de données appelé sample data pendant l’étape d’identification de la règle, avant toute manipulation de données dans le reste de la règle.

La section de code personnalisé de l’identificateur doit renvoyer la valeur true, indépendamment de la disponibilité d’une valeur valide pour l’élément de données. Sinon, la règle ne donne jamais la valeur true ni ne s’exécute.

Comment collecter des valeurs à partir des variables JavaScript ?

Si vos balises comportent des variables JavaScript ou des propriétés d’objets et que vous souhaitez collecter ces valeurs dans la gestion dynamique des balises afin de les utiliser avec vos outils d’analyse ou de test, ou même avec des balises tierces, une méthode pour capturer ces valeurs consiste à utiliser les éléments de données dans la gestion dynamique des balises. Ainsi, vous pouvez vous reporter à l’élément de données dans vos règles, et si la source des données venait à changer, il vous suffirait de modifier la référence à la source (l’élément de données) vers un emplacement de la gestion dynamique des balises.

Par exemple, supposons que vos balises contiennent une variable JavaScript nommée « Page_Name » comme illustré ci-dessous :

<script>
    //data layer
    var Page_Name = "Homepage"
  </script>

Lorsque vous créez l’élément de données dans la gestion dynamique des balises, fournissez simplement le chemin vers cette variable, comme ceci :

Si vous utilisez un objet collecteur de données dans votre couche de données, utilisez simplement la notation point dans le chemin pour faire référence à l’objet et la propriété que vous souhaitez capturer dans l’élément de données, par exemple _myData.pageName, ou digitalData.pageName, etc.

Vidéo EnterpriseTV - Éléments de données

Regardez une vidéo Adobe EnterpriseTV qui présente les avantages de l’utilisation des éléments de données et qui explique comment les configurer :